Alors que le 26 janvier sera examinée à l’Assemblée Nationale la proposition de loi Boyer sur la biologie médicale, la FNSIP et les représentants des jeunes biologistes sont toujours restés actifs pour défendre les valeurs et faire entendre leurs positions communes auprès des plus hautes institutions.